Historique

2021

L’Année citoyenne Solidarcité a 20 ans!

2018

Le Cap de Verviers, qui organise une Année citoyenne depuis de nombreuses années, rejoint le Réseau Solidarcité. AMOS arrête l’Année citoyenne pour se lancer dans de nouveaux projets.

2017

Des pourparlers avec le cabinet de l’Aide à la jeunesse débouchent sur une nouvelle reconnaissance politique du projet.

2014

AMOS se lance dans l’aventure Solidarcité et développe une équipe sur Schaerbeek.

2013

L’AMO Passages à Namur se joint au mouvement ; elle organise sa première équipe de jeunes et intègre ainsi le Réseau Solidarcité

2012

Le projet d’année citoyenne Solidarcité est repris comme expérience transversale innovante dans la publication du Service de la Jeunesse « Panorama des politiques de jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles ».
Le Plan d’action bruxellois de lutte contre la pauvreté mentionne le projet comme une alternative aux dispositifs d’aide à la réinsertion scolaire, sociale ou professionnelle.

2011

Color’Ados de Braine l’Alleud organise sa première équipe Solidarcité.

2010

AJMO de Charleroi se lance dans l’aventure, de même que le SAJMO de Jodoigne.
Le Réseau Solidarcité voit le jour.
La Ministre de l’Aide à la Jeunesse reconnaît comme projets expérimentaux l’ensemble des années citoyennes Solidarcité mises en œuvre par les membres du Réseau.
L’Année citoyenne remporte l’Award du meilleur projet décerné par la BNP Paribas Fortis. Foundation.

2009

L’Année citoyenne est lauréate du Fonds Jeanne Van Quickenborne qui récompense des projets qui prennent en compte de façon remarquable le développement des bénéficiaires.
Elle est aussi reconnue comme projet innovant en matière d’intervention auprès des enfants et des jeunes par l’Observatoire de l’Enfance de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse.

2008

L’AMO La Chaloupe (Ottignies) rejoint le projet.
L’ASBL Solidarcité est reconnue comme Organisation de Jeunesse par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

2006

Une ASBL indépendante du nom de Solidarcité est créée. Elle se consacre spécifiquement à l’encadrement d’équipes de jeunes en Année citoyenne.

2003

L’Année citoyenne est reconnue comme l’une des « Meilleures pratiques en matière d’intégration » par le Dutch Urban Expert Center (Centre hollandais d’expertise urbain), organe du ministère de l’intérieur hollandais.

2002

Représentant la Belgique lors du Forum Européen de la Jeunesse « Vivre ensemble dans une société plurielle », l’Année citoyenne Solidarcité est reconnue comme « Best practice in Europe ».
Le projet obtient le prix de la Citoyenneté Responsable décerné par le Rotary Club de Bruxelles.

2001

Naissance du projet: un projet pilote d’Année Citoyenne est imaginé et mis sur pied par l’AMO SOS Jeunes.

Recevoir
la newsletter
[sibwp_form id=1]