La participation libre au projet

Aucun volontaire ne peut être forcé de participer à Solidarcité. La décision doit être prise librement et en connaissance de cause. Les candidats volontaires sont donc informés du déroulement du projet et de ses exigences avant le début de leur engagement.

Le jeune au centre de l’intervention

Solidarcité défend l’implication et la participation des jeunes de façon à les rendre autonomes dans les décisions et les actions qui les concernent. Elle considère le jeune comme l’interlocuteur privilégié; en tout état de cause, il reste toujours au centre de l’intervention.

La pédagogie différenciée

En raison de l’hétérogénéité du public cible de Solidarcité, l’accompagnement proposé tiendra compte de la spécificité de chaque jeune (personnalité, environnement, difficultés particulières … ).

Le volontariat comme outil de travail social

Le volontariat ne doit pas être considéré comme une fin en soi mais comme un outil permettant de travailler le projet de vie personnel de chaque jeune. Outre le don de soi, le volontariat doit également être source d’enrichissement et de développement personnel pour chaque jeune.

La diversité des activités et le travail en partenariat

Afin de nourrir les volontaires de nouveaux apports et de les confronter à la richesse du monde qui les entoure, des partenariats diversifiés sont concrétisés chaque année.

La participation active des volontaires à la construction du projet

Solidarcité se construit « pour » et « avec » les volontaires. Les jeunes ne subissent pas les activités proposées. Au contraire, ils se les approprient et contribuent activement à leur concrétisation. Solidarcité ne peut donc aucunement être réduite à un projet de type occupationnel.

Un investissement dans la durée

Pour pouvoir atteindre les objectifs de Solidarcité, le programme proposé doit être d’une durée minimum de 5 à 6 mois à temps plein.

L’importance de la dimension collective

Solidarcité est avant tout un projet d’équipe. C’est donc ensemble que les volontaires vivent cette expérience et s’enrichissent de la vie du groupe et des activités proposées.

L’apprentissage par l’action, la valorisation des succès et le droit à l’erreur

Solidarcité défend l’action solidaire, la valorisation des succès mais également le droit à l’erreur comme vecteurs hors pair d’apprentissage et de développement personnel.

Garantir l’accessibilité de l’année citoyenne Solidarcité à tous les jeunes

Afin de rendre le projet accessible à tous, aucun frais d’inscription n’est demandé. De plus, chaque volontaire bénéficie d’un défraiement et s’il le souhaite, d’un suivi socio-éducatif personnalisé.

La qualité des actions menées

Solidarcité mène l’ensemble de ses actions avec exigence et professionnalisme afin d’en accroître l’impact et le rayonnement.

Le respect de la vie privée

Solidarcité s’engage à respecter et à ne pas divulguer les informations relatives à la vie privée des volontaires. Le secret professionnel assure notre discrétion.

Rester indépendant

Solidarcité a été fondé indépendamment de tout mouvement politique ou religieux, ainsi que de tout groupe économique et veille à préserver cette indépendance d’action.

Recevoir
la newsletter
[sibwp_form id=1]